Le département agit!

Au-delà des paroles, ce sont bien des actes que je veux pour notre collectivité ! Le plus significatif aujourd’hui est la création du centre de santé départemental, l’ouverture des 4 centres territoriaux dans les bassins de vie qui en avaient besoin et le déploiement de 45 antennes pour mailler l’ensemble de la Saône-et-Loire.

Comme j’aime à le répéter, salarier des médecins généralistes est une manière de répondre au problème de désertification médicale en milieu rural et urbain, un soutien à l’activité libérale, un dispositif qui saura s’effacer si le nombre de médecins libéraux augmente suffisamment.

J’insiste sur ce point : il s’agit vraiment d’un complément à l’existant et en aucun cas d’une concurrence. Le travail en amont et l’approbation des différents acteurs, ARS, CPAM, Conseil de l’Ordre des médecins, Conseil national des centres de santé, etc. démontrent la nécessité de trouver ensemble des solutions face à la pénurie.

Avec le centre de santé départemental, nous innovons, car oui, c’est une première en France. De ce fait, nous ajustons au fur et à mesure des avancées. Nous commençons aujourd’hui à bien prendre nos marques et je reste confiant pour la suite. Déjà dix médecins ont signé, dix autres sont en cours et nous pourrons nous montrer pleinement satisfaits lors de la troisième vague de recrutement, indispensable pour combler tous les bassins de vie en carence.

Cette initiative s’inscrit certes en marge de nos compétences mais la loi ne nous interdit pas d’agir. Alors nous agissons. Ne pas le faire serait de la non-assistance à personnes en danger et c’est bien de notre rôle et de notre devoir d’élus de répondre aux besoins de nos concitoyens.

La première antenne, ouverte à Saint-Léger-sous-Beuvray au début de ce mois de juin, confirme notre volonté à ramener l’offre de soins au plus près des habitants, vraiment au cœur des territoires et j’espère sincèrement que ce modèle, qui commence à séduire dans l’ensemble du territoire français, s’inscrive comme une solution complémentaire et pérenne.

André Accary
Président du Département de Saône-et-Loire