Vaccination contre le Covid-19 : le point sur la dose de rappel et l’impact sur le passe sanitaire

Qui est concerné par la dose de rappel ?

Dès le 27 novembre, le rappel vaccinal est ouvert à tous les adultes dès 5 mois après leur dernière injection.

Pour rappel, dès le 1er septembre 2021, le rappel vaccinal concernait déjà :

  • toutes les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • toutes les personnes ayant reçu le vaccin Janssen ;
  • tous les adultes, quel que soit leur âge :
    • souffrant de pathologie ou de facteur de risque de forme grave de Covid-19 ;
    • sévèrement immunodéprimées et leur entourage adulte ;
    • professionnels de santé, salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, professionnels du transport sanitaire, pompiers.

Quand faire son rappel ?

La dose de rappel se calcule soit à partir de la date de la dernière injection du vaccin, soit à partir de la date du diagnostic de l’infection au Covid-19 si le patient a déjà eu le Covid-19 depuis sa vaccination.

La dose de rappel est à réaliser 5 mois après la dernière injection ou infection au Covid-19, sauf pour les personnes vaccinées au Janssen, pour qui la dose de rappel est à réaliser dès 4 semaines après l’injection.

Les personnes concernées doivent prendre rendez-vous auprès de leur médecin traitant ou du médecin de leur choix, d’un infirmier, dans une pharmacie ou dans un centre de vaccination.

Il est possible de prendre rendez-vous sur www.sante.fr ou par téléphone avec l’un des 2 numéros verts mis à disposition (appel gratuit, ouvert 7 jours sur 7 de 6 h à 22 h) :

  • pour tous : le 0800 730 956 ;
  • pour les personnes âgées de 80 ans et plus souhaitant être vaccinées à domicile : le 0800 730 957.

Il existe des situations particulières, qui seront à analyser au cas par cas avec son médecin traitant : pour les personnes fortement immunodéprimées, dialysées, ayant reçu une greffe d’organe (greffe du rein, du poumon, du cœur…) ou en cours de traitement pour un cancer (chimiothérapie…). 

Quel impact sur le passe sanitaire ?

Toutes les personnes âgées de plus de 18 ans devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection pour bénéficier d'un passe sanitaire valide.

Le passe sanitaire prendra en compte à partir du 15 décembre la réalisation du rappel pour les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen ; et à partir du 15 janvier pour les personnes de 18 à 65 ans. Les personnes éligibles au rappel et qui ont dépassé la date de leur rappel risquent de voir leur passe sanitaire désactivé.

Quelques exemples :

  • j’ai 78 ans, j'ai fait ma 2e injection de vaccin Pfizer le 26 mai : je dois faire mon rappel à partir du 26 octobre sinon mon passe sanitaire se désactivera le 26 décembre ;
  • j’ai eu ma dose de vaccin Janssen le 10 août : je dois faire mon rappel à partir du 10 septembre sinon mon passe sanitaire se désactivera dès le 15 décembre.

Le nouveau passe sanitaire remis lors de l’injection de rappel devient valide au bout de 7 jours. Ce passe peut être stocké sur l’application TousAntiCovid ou conservé au format papier. Il est possible de télécharger son attestation vaccinale sur le site https://attestation-vaccin.ameli.fr. En savoir plus sur le passe sanitaire et l’attestation de vaccination.

Pour en savoir plus, consulter la foire aux questions sur la campagne de rappel sur le site du ministère des Solidarités et de la santé.