Qui peut se faire vacciner contre la Covid-19 par son médecin traitant ?

Les médecins libéraux (généralistes et spécialistes) volontaires peuvent vacciner certains de leurs patients dans leur cabinet avec le vaccin AstraZeneca. Il s’agit :

  • des personnes âgées de 55 à 74 ans inclus souffrant de comorbidités (obésité, diabète, etc.) ou d’une pathologie à très haut risque de développer une forme grave de Covid-19 pour lesquelles le risque d’hospitalisation ou de décès en cas de Covid-19 est élevé ;
  • des personnes âgées de 75 ans et plus vivant à domicile ou en établissement pour personnes âgées ;
  • à compter du 27 mars, des personnes âgées de 70 ans et plus sans comorbidité (en bonne santé).

Consulter la liste des comorbidités et celle des pathologies à très haut risque de forme grave de Covid-19 ouvrant droit à la vaccination sur le site du ministère des Solidarités et de la santé. Ces listes sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution des connaissances.

Comment se faire vacciner par son médecin ?

Chaque médecin volontaire dresse la liste de ses patients pouvant bénéficier du vaccin AstraZeneca afin de leur proposer de fixer un rendez-vous pour réaliser la vaccination. En raison d'une demande très importante et d'un nombre limité de doses distribuées par médecin, il est actuellement difficile de prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Dans un premier temps, cette démarche reste à l’initiative des médecins traitants ou spécialistes.

Important : si un patient ne peut pas se rendre au rendez-vous de vaccination, il est impératif de prévenir en avance le médecin ou son secrétariat pour ne pas risquer de perdre la dose de vaccin. En effet, le vaccin AstraZeneca devant être administré dans les 48 heures après ouverture du flacon, et conservé dans un réfrigérateur entre 2 et 8 degrés, les plages de vaccination sont organisées par le médecin.

Quand recevoir la seconde dose du vaccin AstraZeneca ?

La HAS recommande de privilégier un intervalle de 9 à 12 semaines entre l’administration des deux doses du vaccin AstraZeneca. En cas de retard à l’injection de la seconde dose, la vaccination peut reprendre quel que soit le retard. La HAS rappelle qu’une seconde dose doit absolument être administrée pour éviter de contracter les formes graves de la Covid-19.

Même vacciné, les gestes barrières sont nécessaires

Il faut continuer à s’isoler en cas de test positif à la Covid-19, en cas de contact avec une personne positive, ou dès l’apparition de symptômes. Les gestes barrières sont toujours à appliquer scrupuleusement. Le port du masque reste toujours recommandé, y compris pour les personnes vaccinées.

Les études actuelles sur les vaccins contre la Covid-19 ne permettent pas de savoir si les vaccins réduisent la contagiosité, c’est-à-dire si une personne vaccinée transmet ou non le virus.